Annexe 9 : Déclaration du caucus des régions rurales et des petites collectivités urbaines, Représentation équitable au Canada

Cette annexe de notre soumission a été rédigée de manière indépendante par le caucus des régions rurales et des petites collectivités urbaines de Représentation équitable au Canada, formé de Canadiens vivant dans des régions rurales ou des petites collectivités urbaines en Nouvelle-Écosse, à l’Île-du-Prince-Édouard, à Terre-Neuve, au Nouveau-Brunswick, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan, en Alberta, en Colombie-Britannique et dans les Territoires du Nord-Ouest.  

Nous pensons que chaque électeur devrait être égal. Peu importe où on habite, que ce soit en zone rurale ou urbaine, le vote de chacun devrait compter. Les électeurs des régions rurales et des petites collectivités urbaines ne sont pas des citoyens de deuxième classe. Les électeurs de ces régions devraient pouvoir élire un représentant qui partage leurs valeurs.

Nous, les résidents de collectivités rurales et de petites collectivités urbaines (moins de 30 000 habitants), ne devrions pas hésiter à faire valoir notre poids démographique. Selon le recensement de 2011, nous représentons 31,3 pour cent de la population du Canada. En y ajoutant les 8,7 pour cent de Canadiens qui vivent dans des centres de taille moyenne (de 30 000 à 100 000 habitants), nous représentons le 40 pour cent des gens du pays qui partagent nos préoccupations à bien des égards, comparativement aux 60 pour cent de ceux qui vivent dans des centres urbains de plus de 100 000 habitants. Nous comprenons la valeur que nos collectivités accordent à la représentation locale pour défendre nos régions et nous voulons nous-aussi des députés et des élus qui représentent nos valeurs.

Les problèmes du mode de scrutin majoritaire uninominal dans les circonscriptions rurales et dans les petites collectivités urbaines

Share This:


Return to all posts